Biographie

Lucas commence son éducation en danse en Bretagne.
En 2004, il rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) en danse contemporaine. En 2009, il obtient son Certificat d’Interprétation mention Très bien.
Lors de sa formation il interprète des pièces de Angelin Preljocaj, Anna Sokolow, Alwin Nikolaïs, Paul Taylor, Christine Bastin, Jean-Claude Gallotta, Dominique Bagouet, Dominique Boivin, Daniel Larrieu.

Il est allé ensuite en Allemagne au sein de la Folkwang Hochschule pour se perfectionner dans la méthode Jooss-Leeder (utilisée et rendue célèbre par la chorégraphe Pina Bausch) auprès des danseurs du Tanztheater Wuppertal Pina Bausch.
Il étudie avec Dominique Mercy, Malou Airaudo, Lutz Förster, Stephan Brinkmann, Susanne Linke, JoAnn Endicott, Bénédicte Billiet, Cristiana Morganti.

En tant que danseur, il travaille pour la Compagnie Beau Geste (direction Dominique Boivin) et pour plusieurs évènements. Il a dansé sur la comédie musicale Carousel au théâtre du Châtelet et interprète pour Joëlle Bouvier. Lucas a fait partie de l’équipe du CCN d’Angers (CNDC Robert Swinston) pour remonter les pièces du répertoire de Merce Cunningham. Il a été danseur au sein de l’ensemble du Folkwang Tanzstudio et danse le répertoire de Reinhild Hoffmann, Malou Airaudo, Stephan Brinkmann.  Il participe a des tournées au Maroc, Japon, Monténégro, France, Angleterre, Etats-Unis, Allemagne.

En tant que professeur, Lucas enseigne en France et à l’étranger, pour l’École de Danse du Ballet de l’Opéra National de Paris, le Ballet Preljocaj, les danseurs du Bolshoï, les compagnies professionnelles, les écoles supérieures…  Il intervient aussi au sein du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris pour la formation des accompagnateurs de danse.

Suite à des commandes il a chorégraphié pour l’un des solistes du StaatsBallet Berlin (direction Vladimir Malakhov), pour les étudiants de la Taipei National Université of the Arts à Taïwan, pour le Ministère de la Culture Français, pour l’Ecole de Danse Contemporaine de Montréal…