Lucas Viallefond

You Are Viewing

A Blog Post

Le jour où je l’ai rencontré…

Le jour où je l’ai rencontré…

J’ai eu la chance et le privilège de rencontrer hier un très grand pédagogue. Jean Cébron à 88 ans m’a reçu chez lui.

Sa mère Mauricette était soliste à l’Opéra de Paris puis professeur à l’Ecole de Danse, il a étudié avec elle puis il a été soliste au Ballet du Chili, puis étudiant de Sigurd Leeder, de Ted Shawn à la Jacob’s Pillow, de Margaret Craske puis arrive en Allemagne comme soliste et chorégraphe et devient le partenaire de la jeune Pina Bausch. Il immortalise le rôle de « La Mort » dans « La Table Verte » de Kurt Jooss. 

Il danse longtemps avec Pina et Jooss et devient professeur à la Folkwang Hochschule. J’ai eu le privilège d’apprendre certaines de ses Etudes pour la danse moderne.
Son grand sourire a rayonné toute la journée, j’étais accompagné d’Anne Martin (professeur au CNSM de Lyon et ancienne danseuse de Pina entre autres). Il nous a raconté des anecdotes de ses tournées, de ses pièces, de l’Amérique, de Pina, de Jooss, de Leeder… c’est incroyable. 


Après dîner j’ai eu l’immense plaisir de découvrir jusqu’à minuit ses solos et ses duos pleins de finesse et de beauté avec Pina quand ils avaient 25 ans. J’espère pouvoir le revoir vite et discuter encore et encore sur la méthode Jooss-Leeder et surtout de son travail sur les Etudes. 


J’ai attendu plus de 5 ans avant de pouvoir faire cette rencontre, c’est une chance qui n’arrive qu’une fois dans une vie. Son travail influence ma danse et ma pédagogie chaque jour. 


Cette rencontre faisait évidemment une très belle suite après mon projet que j’ai mené à Wuppertal en Mars dernier pour me perfectionner auprès d’un ancien danseur de Pina pour apprendre encore plus sur la méthode allemande.


J’ai tellement appris, toutes ces rencontres feront de moi un meilleur danseur et professeur je l’espère…

Leave a Reply